close

Ecologie

EcologieSociété

Les Ateliers Tallet augmentent votre pouvoir d’achat !

Laurent des Ateliers Tallet

Avec des crises à répétitions et des prix qui flambent, de plus en plus de français se demandent comment diminuer le montant des factures et plus globalement comment économiser de l’argent.

Des solutions existent déjà comme l’éco-conduite pour les transports ou le vrac pour les produits alimentaires, mais qu’en est-il des produits d’entretien?

Une petite entreprise du nom des Ateliers Tallet, a mis au point une solution « clé en main » permettant de réaliser jusqu’à 50% d’économie par rapport aux lessives classiques, la lessive maison !

Mais pas n’importe comment puisque cette société, à la base artisanale, a réussi le pari d’importer son savoir-faire sur internet pour que tout un chacun puisse bénéficier d’une lessive maison professionnelle, écologique, et surtout économique !

Moins de 2€/L

Laurent, un des trois frères, co-dirigeant des ateliers Tallet, nous révélait que sa recette de lessive maison a été pensé pour arriver sous la barre symbolique des 2€/L : « Nous avons pris en compte les prix du marché de chaque ingrédient pour trouver le compromis idéal entre efficacité et coût de revient. Car oui, le prix au litre est important, mais les professionnels et les consommateurs avertis regardent surtout, le coût de revient du lavage. Là-dessus, nous sommes imbattables ! ».

23 Lavages avec 1L de lessive maison

Chose intéressante dans l’univers de la fabrication maison et du DIY, sur laquelle les fondateurs se sont attardés : la concentration !

Il est coutume de voir des recettes de lessive maison peu concentrées pour rester liquide ou des lessives bio très chargées mais finissant par compacter.

Avec l’atelier lessive maison écologique des Ateliers Tallet, finit ce tracas : « Nous avons repris la recette de lessive liquide, héritée de notre arrière-arrière-grand-père Tallet, que nous produisions dans notre atelier de Raphèles-les-Arles et vendions en Grande Surface. Celle-ci avait la particularité de pouvoir faire 23 lavages réels au litre. ». En somme, une lessive maison liquide qui reste liquide et qui est en plus concentrée..

Un prix du lavage à moins de 0,10€

En faisant un rapide calcul, on s’aperçoit vite que la lessive maison by Les Ateliers Tallet est très avantageuse au niveau du coût de revient, avec un lavage à moins de 0,10€* (*0,087€ à 2€/L pour être exact). Quand on sait que dans les supermarchés, les lessives industrielles classiques se battent pour être à moins de 0,20€ le lavage, la lessive maison écologique des trois frères se révèlent être une aubaine ; pour ne pas dire un remède anti-crise !

Un Atelier 2.0

Pour se procurer la recette de lessive maison et apprendre à la fabriquer pas à pas, les associés ont misé sur internet avec un atelier numérique en ligne, totalement dématérialisé !

« Nos clients sont accompagné, sur notre plateforme d’apprentissage en ligne, ergonomique, où chaque étape est écalée : ils verront dans un premier temps la liste des ingrédients avec les e-commerçants les proposant, puis se mettront à notre place avec l’explication de la méthodologie de conception d’un détergent, pour arriver sur le plat de résistance avec la recette de lessive décortiquée en vidéo et récapitulée en version pdf illustré. Ils bénéficieront aussi des documents techniques comme l’étiquette, la Fiche de Données de Sécurité et la Fiche Technique. ».

Tout un programme, qui permet aux utilisateurs de fabriquer où ils le souhaitent et quand ils le souhaitent.

Ce nouvel atelier « lessive maison écologique » apparaît donc comme une prouesse dans l’univers des lessives diy, et devrait sans nul doute, faire des émules !

Lire la suite ...
SociétéEcologie

Utilités des panneaux solaires portables et rechargeables

utilites-panneaux-solaires-portables-rechargeables

L’énergie solaire a été et restera une alternative viable à l’énergie fossile et une option respectueuse de l’environnement. Les kits panneaux solaires portables sont des versions mobiles des panneaux rigides. Sa forme réduite lui attribue une praticité inédite : vous avez la possibilité de transporter votre panneau solaire portatif partout. Il est particulièrement utile dans le cadre d’activités de plein air telles que les séjours en camping, en bateau ou au cœur d’une forêt. Précisément, les panneaux solaires portables vous permettront d’alimenter en énergie tout type de dispositifs digitaux tels que nos téléphones portables, ordinateurs et autres.

Le panneau solaire portable : pratique de fonctionnement

Transportez l’électricité partout où vous allez grâce aux panneaux solaires portables. Ce dispositif futuriste vous permettra de bénéficier d’une source d’énergie mobile disponible à chaque instant et partout où vous serez. Les panneaux solaires mobiles sont des systèmes miniaturisés de panneaux solaires. Pour mieux transporter les panneaux solaires, il est préférable de les replier compte tenu de sa légèretée et sa puissance.

Tel un panneau solaire photovoltaïque classique installable sur une toiture, les panneaux solaires portables transforment l’énergie solaire en électricité. Ainsi, il vous permet de :

  • Recharger vos dispositifs électroniques au quotidien : alimentez la technologie grâce à l’énergie solaire : smartphone, tablette, ordinateur portatif, télévision, appareil photo et caméra, console de jeux ;
  • Recharger rapidement vos gadgets pour des sorties en plein air en famille et entre amis : rechargez rapidement et quand vous le souhaitez votre lecteur MP3, torche, GPS, piles rechargeables, éclairage LED.

Les panneaux solaires portables fonctionnent de manière identique qu’un panneau photovoltaïque classique. Dès lors, ses cellules exposées au rayonnement solaire captent l’énergie solaire qui génère à la fois une tension électrique et un courant continu. Nos modes de vie étant toujours plus en quête de mobilité, les panneaux solaires transportables viennent répondre à un besoin de combinaison autonomie énergétique et écologie. Pour recharger vos dispositifs électriques, vous aurez besoin de les connecter à un port USB directement vos panneaux solaires portables.

Les types de panneaux solaires portables

Il existe plusieurs types de panneaux solaires portables selon leur capacité et leur puissance. Néanmoins, il existe des panneaux solaires portables ayant une puissance allant de 45 à 125 W, fournissant une tension de 12 V.

Nous retrouvons fréquemment deux types de panneaux solaires portables :

  • Panneaux solaires portables (pour une utilisation nomade) : ils comptent une ou plusieurs sortie(s) USB qui leur permettent d’alimenter en électricité les dispositifs digitaux tels que smartphone, appareil photo, caméra, GPS, tablette.
  • Panneaux solaires souples et pliables (pour une utilisation multifonction) : avec des sorties USB en plus de leurs puissances incroyables, ils vous permettent de charger les batteries externes ou encore d’alimenter un ordinateur portable.

Chaque utilisation correspond à une puissance en Watts. Ainsi, il vous sera conseillé de bien réfléchir par rapport à l’utilisation que vous aimeriez faire de vos panneaux solaires portables.

Les panneaux solaires rechargeables

De nombreux scientifiques ont déclaré qu’il y avait une quantité d’énergie incessante dans l’univers pour toutes nos applications. Nous porterons ici une attention sur les panneaux solaires, qui sont une solution de chargeur à faible coût pour alimenter vos appareils pendant des années avec une seule batterie. Les paramètres importants pour les batteries rechargeables des panneaux solaires sont nommés comme suit :

  • Les panneaux solaires génèrent de l’électricité transformant le rayonnement solaire sous forme de lumière en électricité,
  • Pas d’émission de CO2 ;
  • Ils sont conçus pour fonctionner durant des années, juste un simple nettoyage et une très faible maintenance sont nécessaires occasionnellement.

Aujourd’hui, nous pouvons voir de nombreux appareils équipés d’une forme de panneaux photovoltaïques.

Les panneaux solaires contiennent des types de batterie électrique qui peuvent être chargée, déchargée dans une charge et rechargée plusieurs fois, par opposition à une batterie jetable ou primaire qui est fournie entièrement chargée et jetée après utilisation. Ils renferment une ou plusieurs cellules électrochimiques. Ils accumulent et stockent l’énergie par une réaction électrochimique réversible. Les batteries rechargeables sont produites dans de nombreuses formes compte tenu de leur utilisation. Plusieurs combinaisons différentes de matériaux, d’électrodes et d’électrolytes sont utilisés, notamment :

  • plomb-acide,
  • nickel-cadmium (NiCd),
  • nickel-hydrure métallique (NiMH),
  • lithium-ion (Li-ion), et
  • polymère lithium-ion (polymère Li-ion).

Les batteries rechargeables coûtent généralement plus cher au départ, mais elles ont un coût total de possession et un impact environnemental bien inférieurs, car elles peuvent être rechargées à peu de frais plusieurs fois avant de devoir être remplacées.

Avantages des batteries rechargeables

De nos jours, il existe de nombreuses batteries rechargeables stables que vous pouvez acheter pour votre propre projet d’utilisation, surtout si vous envisagez de placer l’appareil quelque part à distance. Les paramètres importants de ses appareils sont cités ci-dessous :

  • Faible consommation : multiples sont ces appareils qui sont conçus aujourd’hui avec une autonomie de batterie supérieure à 3, voire 5 ans de travail autonome ;
  • Peu d’entretien : si vous prévoyez de placer une douzaine, sans parler de centaines d’appareils, changer la batterie serait une tâche trop coûteuse et ardue à réaliser ;
  • Faible coût : même si ce n’est pas un point nécessaire,

Suivant ces paramètres, les batteries rechargeables sont un élément assez important dans la conception de plusieurs appareils, car c’est la nourriture pour les opérations de l’appareil.

Nous pensons que vous avez eu de bonnes quantités d’informations sur les raisons pour lesquelles vous devriez envisager d’implémenter un panneau solaire et pourquoi pas plusieurs avec des batteries rechargeables dans votre appareil. Premièrement, cela vous fera gagner du temps et de l’argent dans le cadre d’une intégration délicate dans la solution existante et prolongera considérablement le cycle de vie de votre appareil et deuxièmement, vous aurez un appareil qui est une bonne vitrine de votre bien pensée.

Pensez aussi à l’environnement. L’utilisation de solutions de récupération d’énergie telles que celle-ci est un signe vital que vous tenez bon face aux changements climatiques et que vous essayez peut-être d’avoir un impact ? Je suis totalement dedans et serai plus qu’heureux si vous prototypez vos appareils en pensant aux autres et à leur bien-être. Enfin, nous pensons qu’il vous sera remboursé sous une autre forme.

Lire la suite ...
SociétéEcologie

Borneplus, fabricant de bornes de recharge pour véhicules électriques

borneplus-fabricant-bornes-recharge-vehicules-electriques

Depuis plusieurs années, la démocratisation de véhicules électriques plus écologiques que les modèles à essence ou diesel encourage le développement d’une habitude plus saine. Ce changement de routines pour les conducteurs implique d’acquérir du matériel spécialisé afin d’alimenter ces nouvelles voitures aux technologies de recharges. Dans le but d’aider à cette transition des habitudes des Français, des entreprises spécialisées développent des solutions de bornes de recharge puissantes, rapides et donc plus économiques. Découvrez aujourd’hui Borneplus, leader de cette transition vers le tout électrique.

La transition vers l’électrique

Les ventes de véhicules électriques et hybrides ont explosées et n’ont jamais été aussi élevées que depuis ces trois dernières années. Les avantages d’obtenir ce genre de voitures sont multiples. Tout d’abord, c’est une solution plus écologique et plus verte que celle des véhicules traditionnellement utilisés depuis le XXème siècle. De nombreuses études démontrent d’ailleurs que les Français se sentent prêts à investir dans une solution plus propre afin de faire ce geste. Alors que l’État propose des aides et des bonus écologiques, ce geste semble donc plus facilement réalisable !

Les véhicules électriques proposent aussi une excellente alternative pour faire des économies non négligeables. En effet, le coût des essences ne cesse d’augmenter alors que le coût de l’électricité des bornes publiques de Niveau 1 reste stable. Pour faire des économies, il serait donc très avantageux d’investir dans un véhicule et dans une borne personnelle de Niveau 2. Cette dernière étant plus rapide et plus performante, les économies sont encore plus palpables ! Borneplus utilise les technologies à la pointe de Duosida permettent d’allier l’écologie, la performance et les économies grâce à ses bornes personnelles à installer directement chez soi.

Un équipement spécifique adapté

Les bornes à charge rapide développées par Duosida, le partenaire de Borneplus, permettent de recharger son véhicule de manière adaptée à un logement. Il existe des bornes monophasées, biphasées et même triphasées. Ces stations sont toutes les deux compatibles pour du 32 Ampères et gèrent différents types de puissance. En effet, ces bornes vont de 7,4KW pour la monophasée jusqu’à 22 KW pour la triphasée. Pour les appareils portables, vous pourrez même profiter de 3.8KW pour recharger leur véhicule électrique ou hybride n’importe où. La borne de recharge 22KW ultra-performante est idéale pour une recharge à domicile.

En plus d’être performantes et rapides, les bornes proposées par Borneplus peuvent également être portatives en fonction du modèle choisi. Les outils intégrés permettent de prévenir les risques de sécurité majeurs qui pourraient être rencontrés avec d’autres bornes sur le marché : les hautes tensions, les surtensions, les sous-tensions, les surchauffes, les déperditions statiques ainsi que les chutes de la foudre. En installant ce type de système de recharge, il est possible de rouler sur tout le territoire et de se recharger partout là où il y a de l’électricité.

Des avantages écologiques et économiques

L’entreprise Borneplus a pour vocation de faire de demain un monde plus connecté, plus innovant et plus ouvert. Afin d’atteindre cet objectif, ils travaillent en étroite collaboration avec Duosida pour donner davantage d’opportunités de rechargement aux Français.

Pour cela, les très innovantes recharges portables ont été conçues spécialement pour les besoins spécifiques des grands voyageurs qui n’ont pas la possibilité ou le temps d’effectuer un plein complet durant leurs trajets. En obtenant la liberté de recharger sa voiture n’importe où et n’importe quand, durant les heures creuses et sans faire la queue à une borne publique.

Le catalogue proposé par Borneplus est très large et permet aux Français de changer leurs habitudes grâce à des bornes de recharges pour la très grande majorité des marques de voitures électriques et hybrides. N’hésitez plus et changez vos habitudes et celles de vos clients !

Lire la suite ...
SociétéEcologieEconomie

Les astuces pour économiser sur vos déplacements

economiser en frais de déplacement

Avec les tarifs du carburant qui montent en flèche depuis quelques semaines, et la situation politique qui fait que cette hausse n’est pas prête de redescendre toute seule beaucoup de Français tentent de trouver des moyens alternatifs à la conduite ou alors partager les frais de déplacements. Les astuces que l’on vous présente ci-dessous vous permettrons sans doute de faire des économies sur vos dépenses en carburant et cela devrait se faire ressentir dans le portefeuille à la fin du mois.

Le covoiturage, une solution pour partager les frais

Alors bien évidement, il ne faut pas mettre la voiture de côté. Tôt ou tard pour un déplacement il va bien falloir l’utiliser. Mais avez-vous penser à faire du covoiturage afin de faire des économies sur le montant du carburant ? En effet, vous avez prévu un petit weekend, ou alors un déplacement professionnel, mais votre véhicule dispose de place vide ? Alors pensez au covoiturage ! De plus en plus de Français cherchent et proposent des places pour réaliser du covoiturage, une méthode redoutablement efficace pour faire des économies sur son trajet, autant sur le carburant mais aussi sur les frais de péages par exemple. Vous pouvez tout à fait proposer vos trajets sur Citygo par exemple qui permet de vous mettre en contact avec des passagers recherchant un trajet ou inversement.

Pour les petits trajets pourquoi pas se déplacer à pied ?

Beaucoup de monde en parle mais peu passe à l’action. En effet, parfois sur des courts trajets vous pouvez tout simplement vous passez de votre véhicule. Il suffit bien souvent de le faire une seule fois pour vous rendre compte que finalement la destination n’est pas si loin. Par exemple vous avez l’habitude de prendre votre voiture pour aller chercher votre enfant au sport le soir après son cours de judo, ou de son entrainement de football. Cette habitude fait que pour vous ce trajet est long à réaliser à pied, mais c’est uniquement car vous ne l’avez jamais réalisé. Un soir, oubliez les clefs de voiture et tentez de partir à pied, finalement vous allez vous rendre compte que ce n’est pas si loin que cela, et surtout que vous n’avez pas de problème pour vous garer. Enfin vous allez peut-être entamer une discussion avec votre enfant ce que vous n’auriez pas fait en temps normal dans la voiture.

Pour les trajets moyens, prenez une trottinette ou un vélo.

Elles ont débarqué un peu comme ça du jour au lendemain et elles sont présentes en grand nombre dans les villes. Vous avez bien compris de quoi je parle : Des trottinettes électriques ! Alors vous voyez des personnes dessus, et vous vous dites surement que ce n’est pas pour vous, et pourquoi pas finalement. Il faut savoir que la conduite d’une trottinette électrique est vraiment très simple, vous pouvez aussi adapter votre vitesse si vous n’êtes pas à l’aise au début. D’ailleurs avant de passer directement à l’achat, je vous conseille d’en louer 1. Vous risquez d’être très surpris du temps que vous allez mettre pour vous rendre à l’endroit où vous avez l’habitude de vous déplacez en voiture. Il en va de même pour les vélos, aujourd’hui avec les VAE (vélo à assistance électrique) aucune pente ne vous fera peur et ça même si vous n’êtes pas très sportif, alors pourquoi ne pas essayer un de ces engins électriques pour vos trajets de moyenne distance ?

Lire la suite ...
SociétéEcologie

Le zéro déchet à domicile : 5 idées pour commencer

L’adoption d’un mode de vie zéro déchet est un geste en faveur de l’environnement et un meilleur choix pour la santé. Seulement, le concept du zéro déchet est si large qu’il peut paraître contraignant lorsqu’on souhaite s’y lancer. Contrairement aux idées reçues, ce mode de vie est pratique et se révèle bien plus économique. Si vous êtes de ceux qui sont sceptiques, voici 5 idées faciles pour débuter le zéro déchet à la maison.

Utilisez un sac à vrac

Le sac à vrac compte parmi les incontournables d’une maison zéro déchet, il constitue une alternative écologique au sachet plastique. Ce contenant convient pour vos diverses courses en raison de son aspect léger. Vous pouvez vous en servir pour vos achats au magasin bio ou à l’épicerie de vrac. Il est très simple de ranger cet accessoire dans votre sac à main ou dans les tiroirs de votre cuisine et se trouve facilement dans une boutique zero dechet.

Le sac à vrac est purement naturel, il est généralement constitué à base de coton bio ou de lin. Il peut contenir vos pains, viennoiseries, biscuits, fruits, légumes… Le sac à vrac zéro déchet présente en effet des tailles variées afin de répondre à divers besoins. Il est peu onéreux et réutilisable contrairement aux emballages en plastique qui encombrent les poubelles. Aussi, un sac à vrac est simple à confectionner; il est très facile de le rapiécer avec une aiguille et un fil lorsqu’il est perforé.

Investissez dans une bouteille isotherme

La consommation des bouteilles d’eau et gobelets jetables en plastique constitue un gaspillage que l’on peut limiter en utilisant une bouteille isotherme en inox. Elle conserve tout type de boisson à sa température initiale durant des heures. La bouteille isotherme est réutilisable à souhait, elle est donc parfaite pour réussir le zéro déchet à domicile.

Par ailleurs, une gourde réutilisable présente diverses contenances de sorte à vous accompagner aussi bien au bureau qu’à une randonnée. Bien qu’il existe des gourdes en plastique, aluminium ou silicone, l’acier inoxydable reste une option judicieuse. Il ne retient pas de goût et ne contient aucune substance nocive susceptible de migrer dans votre boisson.

Préférez les plats fait maison

La cuisine maison est un passage obligatoire dans une philosophie du zéro déchet au quotidien. Autrement, vous dépenseriez beaucoup plus, ce qui reste incompatible avec un mode de vie éco responsable. Pour commencer, consacrez 1 ou 2 heures à la préparation de vos plats de la semaine. Il vous suffit de les congeler et de les sortir au besoin. Pour optimiser la conservation de vos repas, transvasez-les dans des bocaux en verre zéro déchet ou emballez-les dans un bee wrap.

Le fait maison concerne également les gâteaux et biscuits, ils changent des paquets de cookies que l’on trouve dans les commerces. Il faut préciser que la cuisine maison est plus saine parce qu’elle offre un contrôle sur les ingrédients utilisés.

Limitez la consommation de papier

L’industrie papetière mondiale produit 420 millions de tonnes de papier chaque année selon le portail de statistiques Statista. Cette production est source de pollution de l’environnement et représente un gaspillage conséquent. Voici quelques gestes à adopter pour limiter ces déchets :

  • inscrivez sur un autocollant la mention « stop pub » que vous collez sur votre boîte aux lettres. Cela réduirait de 83% la quantité de prospectus reçus d’après l’enquête de l’UFC-Que Choisir.
  • servez-vous du verso de vos prospectus pour noter la liste de vos courses avant de finir par vous en débarrasser.
  • limitez l’impression des fichiers que vous pouvez consulter à l’écran et archiver de manière numérique.
  • dans les cas où une impression est inévitable, effectuez-là au recto et au verso.
  • privilégiez le papier recyclé.

Ces réflexes soulageront vos poubelles des prospectus et dépliants encombrants.

Préférez la location ou l’emprunt à l’achat de certains objets

Pour aller plus loin dans le zéro déchet à domicile, optez pour la location de certains objets dont vous ne vous servirez pas régulièrement (une scie sauteuse, une paire de skis, un dénoyauteur à cerise, une décolleuse de papier peint…). Cette méthode connue également comme l’économie de la fonctionnalité présente plusieurs avantages :

  • l’intérêt écologique, les matériels sont moins nombreux de même que les ressources employées, ce qui réduit la consommation d’énergie et la production de déchets polluants.
  • la limitation des dépenses dans la mesure où l’achat coûte plus cher que la location.
  • les matériels sont de meilleure qualité.

En outre, grâce à ce mode de consommation, vous évitez de vous encombrer d’un objet que vous n’aurez utilisé qu’une fois. Il est possible de louer dans les magasins, auprès des particuliers sur des plateformes en ligne ou encore dans des organismes dédiés au prêt et à la location.

Somme toute, bien que les astuces pour débuter le zéro déchet soient nombreuses, elles sont simples et présentent une efficacité remarquable. Au-delà de leur aspect économique, elles permettent de préserver votre santé. Enfin, pour ce qui concerne les produits, prêtez attention à leur composition naturelle.

Lire la suite ...
SociétéEcologie

Qu’est-ce que l’épuisement des ressources naturelles?

L’épuisement des ressources naturelles se produit lorsque les ressources sont consommées à un rythme plus rapide que celui de leur remplacement. Les ressources naturelles sont les ressources qui existent sans actions humaines et elles peuvent être renouvelables ou non renouvelables . Et quand il s’agit de discuter de l’épuisement des ressources naturelles, il s’agit d’une terminologie utilisée en référence à l’utilisation de l’eau, à l’agriculture, à la consommation de combustibles fossiles, à la pêche et à l’exploitation minière. Et surtout, l’épuisement des ressources naturelles se définit en partant du principe que la valeur d’une ressource se mesure en fonction de sa disponibilité dans la nature.

Une ressource qui est rare sur terre en raison de son épuisement a une valeur plus élevée qu’une ressource naturelle qui est en abondance. En raison de l’augmentation de la population mondiale, les niveaux de dégradation des ressources naturelles augmentent également. Par conséquent, l’empreinte écologique mondiale est estimée à une fois et demie la capacité de la terre à fournir de manière durable à chaque individu suffisamment de ressources pour répondre à ses niveaux de consommation. Voici une explication détaillée des causes, des effets et des solutions à l’épuisement des ressources naturelles .

Causes de l’épuisement des ressources naturelles

Surpopulation

La population mondiale totale est de plus de sept milliards de personnes. Pourtant, il y a une augmentation constante de la population terrestre globale et cela a été un facteur critique dans l’accélération de l’épuisement des ressources naturelles. Une augmentation de la population augmente le besoin de ressources et de conditions nécessaires pour la soutenir.

De plus, il contribue à une contamination écologique accrue. La recherche indique en outre que les pays en développement utilisent de plus en plus de ressources pour s’industrialiser et soutenir leur population toujours croissante. Par conséquent et d’après plusieurs articles sur https://www.annonces-de-france.net/ , l’épuisement des ressources naturelles se poursuivra tant que la population mondiale augmentera.

Mauvaises pratiques agricoles

Les humains causent beaucoup de stress aux ressources terrestres en raison de la dépendance excessive à l’égard de la production alimentaire pour les besoins nutritionnels quotidiens. De mauvaises pratiques d’irrigation, par exemple, sont un facteur clé contribuant à la salinisation et à l’alcalinisation du sol qui soutiennent la croissance des plantes. De mauvaises pratiques de gestion des sols et l’utilisation de machines lourdes et d’équipements agricoles détruisent également la structure du sol, le rendant impropre à la croissance des plantes.

Certaines pratiques agricoles telles que l’utilisation excessive de pesticides, de fongicides et d’herbicides tuent également d’importants micro-organismes du sol qui sont essentiels pour reconstituer les nutriments du sol.

Journalisation

La Banque mondiale a indiqué que la perte nette de forêts mondiales entre 1990 et 2016 était de 1,3 million de kilomètres carrés . Dans le même ordre d’idées, on estime que la déforestation tropicale se produit à un taux d’un pour cent par an, en particulier dans les régions d’Amérique latine. Les gens défrichent les forêts principalement pour des raisons agricoles en raison de l’augmentation de la pression démographique.

Les humains coupent également des arbres pour faire de la place aux complexes résidentiels et aux multiplexes. A cause de la déforestation , la planète perd non seulement des arbres mais aussi des milliers d’animaux et une grande biodiversité végétale en raison de la destruction de leurs habitats naturels. De plus, l’augmentation des activités d’exploitation forestière entraîne une érosion des sols qui dégrade les minéraux naturels du sol.

Surconsommation des ressources naturelles

La révolution industrielle de 1760 a vu l’exploration minière et pétrolière à grande échelle et la pratique s’est progressivement développée, entraînant un épuisement de plus en plus naturel du pétrole et des minéraux. Et avec les progrès de la technologie, du développement et de la recherche à l’ère contemporaine ; l’exploitation des minéraux est devenue plus facile et les humains creusent plus profondément pour accéder à différents minerais. L’exploitation accrue de différents minéraux a conduit certains d’entre eux à une baisse de production.

Par exemple, on estime que la production de minéraux tels que l’essence, le cuivre et le zinc diminuera au cours des 20 prochaines années . De plus, l’extraction de pétrole continue d’augmenter en raison de la recrudescence du nombre de moteurs utilisant du pétrole, amplifiant ainsi son épuisement. La théorie du pic pétrolier soutient ce fait en avançant qu’il viendra un moment où le monde connaîtra des incertitudes sur les carburants alternatifs en raison de la surexploitation du pétrole.

Pollution

Une augmentation de la population et des activités anthropiques modernes est un contributeur majeur à l’élimination des polluants dans l’environnement naturel et à ce titre, la valeur des milieux naturels est progressivement exposée à la dégradation. Le sol, l’air, les lacs et les mers sont contaminés par des eaux usées, des substances radioactives, des matériaux et des produits chimiques toxiques, entre autres polluants .

La libération incontrôlée de monoxyde de carbone, d’oxyde nitreux, d’oxyde de soufre et de dioxyde de carbone, par exemple, a entraîné la dégradation de la couche d’ozone et le réchauffement climatique – des changements environnementaux avec leurs impacts appauvrissants sur différents habitats naturels dans les pays les plus au Nord. Des millions d’espèces animales et végétales différentes ont ainsi perdu leur habitat naturel et sont au bord de l’extinction.

Développement industriel et technologique

Le monde d’aujourd’hui s’industrialise sans cesse au fur et à mesure que de plus en plus de pays réalisent des percées technologiques majeures. Mais à mesure que les progrès technologiques se poursuivent, il y a également une croissance considérable dans les industries qui libèrent des toxines et des sous-produits chimiques qui sont finalement déposés dans les lacs, les sols et les terres. En conséquence, les sous-produits et les matières toxiques modifient les habitudes naturelles telles que les systèmes aquatiques et la faune .

Les exemples d’impacts incluent :

  • Les lacs acides
  • Les zones mortes
  • La mort de la faune
  • Ainsi que de la vie aquatique

Les progrès industriels et technologiques ont également stimulé la demande de matériaux vierges pour la recherche, le développement et la production. Davantage de ressources sont donc utilisées pour satisfaire les demandes industrielles, augmentant le taux d’épuisement des ressources naturelles.

Effets de l’épuisement des ressources naturelles

Pénuries d’eau

Les mauvaises pratiques agricoles, la déforestation et la pollution sont les principales causes de l’épuisement des ressources en eau en raison de la contamination, du gaspillage et de la destruction des zones de captage d’eau naturelles. À ce jour, environ un milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable en raison des effets de la déforestation et de la contamination des sources d’eau et des nappes phréatiques. La pénurie d’eau contribue en outre à la famine et à l’insécurité alimentaire.

Épuisement du pétrole

Le pétrole est une ressource non renouvelable qui représente environ 40 % de l’ énergie totale utilisée dans le monde . Des recherches menées ont montré qu’en raison du taux élevé d’exploitation pétrolière, la quantité de pétrole restante ne durerait que 25 ans.

Le pétrole est un produit essentiel dans la fabrication, la plantation, l’exploitation minière et le transport parmi de nombreuses activités, et son épuisement serait dévastateur. Les effets néfastes de l’épuisement du pétrole comprennent la chute de l’activité, le coût de la vie élevé dans les pays en développement et l’incertitude dans le secteur des transports.

Perte du couvert forestier

Environ 18 millions d’acres de couvert forestier sont détruits chaque année. Cela signifie que la moitié de la couverture forestière naturelle du monde a déjà été défrichée. En outre, des études indiquent qu’une augmentation de la déforestation au cours des trois dernières décennies a entraîné une augmentation de 12 à 17 % des gaz à effet de serre dans le monde.

D’autres effets dévastateurs de la déforestation incluent l’érosion des sols, une augmentation des gaz à effet de serre entraînant le réchauffement climatique, la perte de biodiversité , l’augmentation des inondations et la sécheresse.

Épuisement des minéraux

Il y a eu une augmentation de l’exploitation de minéraux tels que le phosphore, l’essence, le cuivre et le zinc, entre autres, pour faire vivre les sept milliards de personnes sur terre. Des études montrent que la terre pourrait manquer de phosphore – un élément essentiel pour la croissance des plantes, dans les 50 à 100 prochaines années.

Des études menées indiquent également qu’il y a une augmentation de la consommation de ressources non renouvelables de minéraux naturels et de matériaux de construction tels que le cuivre, le sable, le gravier et la pierre.

Extinction d’espèces

En raison des changements dans les conditions de vie des animaux dus à la surexploitation des ressources et à la dégradation de l’habitat , certaines espèces pourraient disparaître. Les régions boisées sont connues pour être un habitat pour des milliers d’animaux, mais la déforestation détruit progressivement les habitats forestiers. Des pratiques telles que la surpêche et la pollution ont également conduit à une réduction drastique du nombre d’espèces marines telles que le thon.

Lire la suite ...
SociétéEcologie

L’utilisation des ressources et ses conséquences

Cela ne fait aucun doute : l’utilisation des ressources est lourde de conséquences. Il génère inévitablement des émissions et d’autres effets environnementaux indésirables tout au long du cycle de vie de chaque produit. De plus, la raréfaction des ressources et la fluctuation des prix des matières premières provoquent de graves perturbations économiques et des troubles sociaux.

Utilisation des ressources

Le niveau de vie élevé dont nous jouissons ici en France dépend entièrement de la disponibilité des ressources naturelles. Outre les matières premières abiotiques et biotiques, nous utilisons l’eau, le sol, l’air, la biodiversité et la terre comme habitats et à des fins récréatives ; et pour l’énergie, nous utilisons l’énergie éolienne, l’énergie solaire et les courants de marée. Ces ressources servent également de puits d’émission, de décharges et de facteurs de production indispensables pour l’agriculture et la foresterie.

Mais malheureusement – ​​et inévitablement – ​​l’utilisation des ressources tout au long de la chaîne d’approvisionnement génère une pollution environnementale comme on peut le voir sur https://www.les-nouvelles-du-net.com/ ; De plus, l’utilisation des ressources mondiales augmente régulièrement.

Conséquences environnementales sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement

La façon dont nous utilisons les ressources provoque des changements écologiques souvent irréversibles. L’extraction et le traitement des matières premières non régénératives sont souvent des activités énergivores impliquant des interventions à grande échelle dans les écosystèmes et le bilan hydrique et entraînent une pollution de l’air, du sol et de l’eau. Même l’extraction et la production de ressources renouvelables impliquent souvent une utilisation intensive d’énergie, de matériaux, de produits chimiques et, dans certains cas, d’eau ; et tout cela se traduit par de la pollution. Les terres vierges sont souvent transformées pour créer des terres arables et, dans certains cas, des écosystèmes entiers sont détruits au cours du processus.

En bref, l’extraction et la transformation des matières premières ont toujours un impact sur l’environnement, entraînant une dégradation des sols, des pénuries d’eau, une perte de biodiversité, des dommages aux fonctions des écosystèmes et une exacerbation du réchauffement climatique. Et ce n’est pas tout. Car l’utilisation de produits à base de matières premières entraîne presque toujours des émissions de gaz à effet de serre, de la pollution, des dommages aux écosystèmes et/ou une perte de biodiversité. Les produits ont besoin d’énergie et d’eau, ainsi que de terres pour l’expédition, la commercialisation et l’utilisation. Une mauvaise utilisation du produit provoque des émissions nocives qui peuvent se retrouver dans l’eau, le sol et l’air. Les éléments mêmes de l’infrastructure que nous tenons pour acquis, tels que nos maisons, sans parler des innombrables activités quotidiennes, impliquent souvent une utilisation intensive des ressources et entraînent l’asphaltage de terrains vierges, des dommages aux écosystèmes et la détérioration de la beauté de la nature.

Et même à la fin de la chaîne d’approvisionnement, les dommages environnementaux sont inévitables. Par exemple, le recyclage nécessite de l’énergie, l’utilisation des déchets pour l’énergie génère des gaz à effet de serre et d’autres polluants, et les terrains vierges sont occupés en permanence par des décharges.
Ainsi, l’utilisation des ressources dépasse déjà quelque peu les capacités de régénération de la terre du fait que les ressources naturelles non renouvelables sont limitées et leur qualité est souvent médiocre. La pression croissante sur les ressources naturelles résultant d’une croissance démographique mondiale régulière peut inciter à la concurrence d’autres utilisations potentielles.

L’utilisation des ressources a aussi des conséquences sociales

Les innombrables conséquences sociales de l’utilisation des ressources sont liées à des problèmes tels que la distribution des matières premières, l’accès facile à l’eau potable et la sécurité alimentaire mondiale.
On estime que l’utilisation de matières premières par habitant dans les pays industrialisés du monde est quatre fois supérieure à celle des pays moins développés. Cependant, alors que la part du lion de la valeur ajoutée provenant de l’utilisation des ressources est générée dans les pays industrialisés, les pays moins développés supportent souvent le poids de l’impact écologique et social de la production de matières premières.

Production de matières premières

Les habitants des régions concernées signalent des abus tels que de graves violations des droits de l’homme ou des dommages écologiques permanents à la suite de l’extraction de matières premières, qui provoquent souvent des problèmes de santé résultant de la pollution de l’air et de la contamination de l’eau potable. D’autres conséquences incluent les populations locales chassées de leurs terres et contraintes de s’installer ailleurs – sans parler de la pauvreté croissante. Dans les zones qui subissent ces conséquences, les efforts des entreprises qui s’engagent dans l’exploitation minière et les opérations similaires pour instaurer le développement durable sont rares. De plus, dans certains États, les bénéfices de la production de matières premières sont utilisés pour financer des conflits armés. Selon les statistiques de l’ONU, les ressources naturelles jouent un rôle clé dans 40 pour cent de tous les conflits intra-étatiques.

Du point de vue du cycle de vie des produits, nous, ici en France et on en parle régulièrement, sommes au moins en partie responsables de ces résultats écologiques et sociaux, en raison de notre dépendance croissante vis-à-vis des matières premières importées et des produits fabriqués à partir de celles-ci. Dans certains cas, cela vaut également pour les matières premières durables telles que l’alimentation animale et les cultures énergétiques que nous utilisons en abondance et pour lesquelles de vastes étendues de terres fertiles sont utilisées. Dans une certaine mesure, l’utilisation d’engrais et de pesticides n’est pas surveillée et aucune mesure de protection n’est prise. Cela peut avoir un impact négatif sur la santé des populations locales. Le déplacement et la réinstallation forcée des populations locales, ainsi que l’accaparement des terres, peuvent paralyser l’approvisionnement alimentaire des populations locales, tandis que les méthodes de production non durables provoquent souvent la dégradation des sols et la pénurie d’eau, et détruisent des terres fertiles dont on a grand besoin.

Élimination des produits en fin de vie

L’élimination des produits en fin de vie peut également avoir des conséquences sociales. L’élimination inappropriée et illicite des déchets exportés peut provoquer des émissions toxiques et des maladies graves – sans parler du fait que ce travail est souvent effectué par des enfants. Trois solutions pour les produits en fin de vie :

  • Élimination
  • Destruction
  • Recyclage

Vers la transparence et le développement durable

Ici, en France, nous poursuivons diverses stratégies visant à une utilisation et une gestion plus efficaces des ressources, dans le but de maintenir les effets socio-écologiques négatifs de l’utilisation des ressources dans des limites raisonnables. Les programmes de gestion des déchets et les lois sur la responsabilité du fait des produits sont également essentiels à ces efforts .

Afin de poursuivre ces objectifs, nous participons à des transferts de connaissances et de technologies visant à promouvoir une utilisation et une gestion efficaces des ressources.

Cependant, une utilisation durable et efficace des ressources n’est souvent réalisable que si des normes de développement durable sont définies et appliquées. Les mesures de certification sont un instrument clé à cet égard et pour améliorer la transparence de la production de matières premières. L’ Initiative pour la transparence des industries extractives en est un bon exemple.

Lire la suite ...