close

Immobilier

MaisonImmobilier

Comment trouver la bonne maison à acheter ?

Alors que certaines personnes peuvent visiter une ou deux maisons et trouver celle qui répond parfaitement à leurs besoins, d’autres en visitent des dizaines et ont encore du mal à en choisir une. Si vous souhaitez acheter une maison et que vous pensez devoir en visiter des dizaines avant d’en choisir une, voici quelques conseils pour vous aider à rester organisé et à trouver la bonne maison à acheter.

Les premières étapes de l’achat d’une maison impliquent souvent de réfléchir à cet achat. En réfléchissant à ce que vous voulez vraiment dans une maison, vous pourrez déterminer les caractéristiques à rechercher lorsque vous commencerez à magasiner. Parler à un agent immobilier de vos besoins et de vos désirs est également une excellente étape initiale à franchir. Parler à un agent vous aidera à savoir ce que vous devriez rechercher dans une maison, et cette conversation vous ouvrira d’autres options auxquelles vous pourrez réfléchir. Voici quelques-uns des principaux points dont l’agent vous parlera en général :

L’emplacement

 L’emplacement de votre maison est important pour de nombreuses raisons, notamment la sécurité et la distance entre votre domicile et votre lieu de travail.

La taille

La taille de la maison que vous voulez est également importante, et la taille comprend à la fois la superficie en pieds carrés et le nombre de chambres et de salles de bain.

Caractéristiques supplémentaires

  Voulez-vous une maison avec un grand jardin, un sous-sol ou une remise ? Votre agent pourrait considérer ces caractéristiques supplémentaires à ajouter à votre liste.

L’âge et l’état

 Alors que certaines personnes veulent une maison neuve qui ne nécessite aucun travail, d’autres veulent des maisons plus anciennes qui nécessitent quelques travaux. De plus, un agent peut vous aider à en savoir plus sur les détails à rechercher et ceux à ignorer. Par exemple, un agent peut vous recommander d’ignorer la couleur de la peinture des murs. La peinture murale est un élément que vous pouvez facilement remplacer lorsque vous achetez une maison. Par conséquent, la couleur de la peinture ne devrait pas être un facteur important dans votre décision finale. Retrouvez plus de renseignement sur notre espace marketing internet.

Faire appel à une liste de contrôle

Une fois que vous savez ce que vous voulez, votre agent vous aidera à trouver des maisons qui répondent à vos besoins. N’oubliez pas qu’il est difficile de trouver une maison qui offre tout ce que vous voulez. Cependant, les agents peuvent trouver des maisons qui sont très proches de ce que vous voulez. Vous devrez peut-être visiter quelques maisons ou des douzaines de maisons au cours de ce processus, et votre agent vous recommandera peut-être d’utiliser une liste de contrôle pour la recherche d’une maison.

Il s’agit d’un formulaire que vous pouvez imprimer et utiliser pour chaque maison que vous visitez. Vous voudrez peut-être imprimer une douzaine de formulaires lorsque vous commencerez à visiter des maisons, afin d’avoir un formulaire pour chaque maison visitée. Ce formulaire est un document que vous remplirez lorsque vous visiterez une maison. Il contient les caractéristiques importantes à rechercher, ainsi que des espaces vides ou des cases à remplir.

Le but d’une liste de contrôle pour la recherche d’une maison est de vous aider à vous souvenir de tous les détails de chaque maison que vous visitez. Vous ne pensez peut-être pas confondre les maisons que vous voyez, mais il peut devenir difficile de se souvenir de chacune d’elles – surtout après avoir visité un grand nombre de maisons à vendre différentes.

Évaluez et comparez les maisons

Après avoir vu un grand nombre de maisons différentes, vous avez peut-être réduit votre choix à une ou deux maisons seulement. À partir de là, vous devrez peut-être comparer et évaluer soigneusement les listes de contrôle de chacune de ces maisons pour prendre une décision.

Choisir la bonne maison n’est pas toujours facile, surtout si deux ou trois maisons vous plaisent vraiment. Si vous avez des questions ou si vous n’êtes pas sûr de votre choix, demandez de l’aide et des conseils à votre agent immobilier.

Lire la suite ...
MaisonEntrepriseImmobilierSociété

Comment devenir courtier en prêt immobilier ?

Vous souhaitez évoluer dans le secteur de l’immobilier ? Vous êtes par ailleurs à l’aise avec les chiffres et vous aimez la relation client ? Alors le métier de courtier en prêt immobilier est fait pour vous !

Voyons quelles sont les compétences nécessaires pour devenir courtier en crédit.

Quel diplôme pour devenir courtier en crédit ?

Il n’existe pas réellement d’études dédiées à l’apprentissage du métier de courtier. Les voies pour y parvenir sont en effet assez variées. C’est d’ailleurs ce qui fait la richesse des profils. Pour autant, des compétences clés et des formations sont nécessaires pour pouvoir exercer. L’exigence du métier impose des habilitations bien particulières.

Tout d’abord, il faut être habilité IOBSP (Intermédiaire en Opération de Banque et Service de Paiement). Pour cela, plusieurs possibilités :

  • Avoir un diplôme BAC+2 minimum dans les domaines de la banque, finance ou les assurances.
  • En l’absence de diplôme accepté, il faut accéder à la validation des acquis de l’expérience. Cela passe donc par un minimum de 2 ans de travail en tant que cadre au cours des 3 années précédant l’immatriculation à l’ORIAS, ou au moins 4 ans en tant que non cadre au cours de 5 dernières années.
  • Si cela n’est pas acquis, il sera nécessaire de suivre une formation professionnelle de 150h.

L’étape suivante est de s’immatriculer à l’ORIAS, le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.

Si vous souhaitez devenir courtier en bénéficiant de la force d’un réseau, contactez Negocial. Negocial est en effet un réseau de courtiers salariés ou mandataires qui saura vous accompagner : https://www.negocialfinance.fr/

Quelles compétences pour devenir courtier immobilier ?

Courtier en prêt immobilier est un métier très exigeant qui implique rigueur et qualités commerciales. Il faut en effet être polyvalent pour s’adapter à des situations très diverses. Qu’ils souhaitent financer leur résidence principale, une résidence secondaire ou locative, les emprunteurs présentent en effet des profils très différents.

Une parfaite connaissance des techniques de financement est indispensable : types de prêts, garanties, taux fixe, variable ou révisable… Mais aussi les différents types d’amortissement et l’assurance emprunteur.

Le courtier est également un homme de relations. Il évolue au sein d’un écosystème dans lequel il côtoie des professionnels de l’immobilier : agents immobiliers, notaires, conseillers patrimoniaux, banquiers. Les banques ou établissements financiers sont d’ailleurs ses principaux partenaires. C’est effectivement auprès des banques que le courtier négocie des taux avantageux pour ses clients.

Enfin, le courtier immobilier doit faire preuve de pédagogie et de conseil pour accompagner ses clients emprunteurs. A travers une bonne découverte des charges et revenus de ces derniers, il sera à même de calculer leur capacité d’emprunt. Ainsi, il veillera à les conseiller pour leur permettre de maintenir un taux d’endettement acceptable. Il pourra également remettre différentes simulations de remboursement de prêt sur la base de plusieurs éventuelles alternatives de montages.

Quel est le statut d’un courtier en prêt immobilier ?

Courtier est un des rares métiers où vous pouvez choisir votre statut parmi un panel de possibilités. Vous pouvez privilégier le salariat. Mais si vous avez l’âme d’un entrepreneur, vous pourrez opter pour la franchise. Il est aussi possible d’être mandataire exclusif ou non exclusif. Mais vous pouvez également vous lancer en indépendant. De quoi satisfaire tous les profils !

Quelle rémunération pour un courtier ?

La rémunération dépend du statut que vous choisissez. En tant qu’indépendant, vous prendrez plus de risques, mais votre revenu pourra être plus élevé. Généralement, il faut savoir que le courtier n’est rémunéré que lorsque les emprunteurs signent l’acquisition confiée. Si le projet tombe à l’eau avant signature, il n’est pas payé.

Par ailleurs, il est à noter que la rémunération du courtier provient de 2 sources :

  • Les frais de courtage, payés par l’emprunteur.
  • les commissions d’apporteur d’affaires payées par la banque.

En conclusion, le métier de courtier est riche et varié. Il fait appel à de multiples compétences et savoir-être. Il peut également être exercé sous plusieurs formats.

Lire la suite ...
Immobilier

Des biens immobiliers insolites en vente

Depuis quelques années, nous voyons fleurir sur les sites d’annonces d’immobilier, des biens plutôt insolite à la vente. Après des châteaux, des anciennes gendarmeries, des bâtiments publics, c’est au tour des temples catholiques d’être eux aussi présent sur le marché de l’immobilier comme le signale Bien-Situe.fr

Il faut savoir que la plupart de ces biens sont vendus à des investisseurs qui dispose parfois de projet intéressant pour la restauration du bâtiment, mais qui ont parfois d’autres projets immobiliers d’envergure afin de rentabilisé surtout l’achat du terrain, et comme par exemple pouvoir construire plusieurs logements dans des zones tendues pour la construction immobilière.

Cependant les mairies ont tout à fait le droit de s’opposer au projet si il juge que cela dégrade trop le monument présent dans la ville depuis plusieurs siècles.

Lire la suite ...